LES MACHINES CÉLIBATAIRES

< Retour à Essais, Biographies et Romans

Seconde édition des Machines célibataires que Michel Carrouges réécrit entièrement. Celle-ci fut complétée par de nombreuses illustrations et plus particulièrement de « topographies » ainsi que le disait M.C. pour mieux faire comprendre la géographie mentale de romans ou nouvelles qu’il considérait comme des Machines célibataires à la lumière de la « Mariée » de Marcel Duchamp.
Editions du Chêne 1976

 

 

 

28 avril – 5 juillet 1976
Les Machines célibataires aux Arts décoratifs à Paris
Harald Szeemann, qui fut le Directeur de la Kunsthalle de Berne, organise avec le concours de François Mathey et Jean Clair une grande exposition sur Les Machines célibataires, titre repris de l’œuvre de Marcel Duchamp La Mariée mise à nu par ses célibataires, même ou autrement dit Le Grand Verre.
Titre que repris Michel Carrouges pour son ouvrage paru en 1954 et réédité aux Editions du Chêne en 1976.
Harald Szeeman conservateur-commissaire indépendant est l’auteur entre autres des expositions Documenta à Kassel,Visionary Switzerland à Séville, Hors du temps à Berlin et Belgique visionnaire à Bruxelles.

Ci-joint le texte, Voyage optique, de Michel Carrouges qui accompagnait le catalogue de l’exposition et donnait les clés de lecture pour chacune d’entre elles. « Ces dessins ne sont pas des illustrations mais des exercices… C’est d’ailleurs pourquoi ils ne sont pas présentés en perspective physique, mais en aplats pour servir de tremplins à la perspective mentale. » 

 

Copie des pages 18-19 Voyage optique du catalogue Les Machines Célibataires

 

 

 

 

 

Première exploration de Michel Carrouges sur Les Machines célibataires. « L’homme moderne, il est vrai, se veut et se croit rationnel. Son attitude à l’égard des mythes est toute différente de celle des autres âges de l’humanité. Il a beau s’en croire libéré, il n’en reste pas moins tributaire. De fait, pour technicien et positive que soit son milieu de vie, ce n’est qu’une nouvelle façon de vivre dans les mythes. »
D’entrée de jeu M.C. met en marche l’exploration des mythes modernes. Mythes que l’on croit impensables et inexistants dans nos sociétés contemporaines. Et pourtant…

Collection Arcanes Eric Losfeld Editeur 1954
P.S. Il existe un exemplaire n°0 daté 1952 édité au Mercure de France.