Harald Szeemann, Exposition à Los Angeles

Harald Szeemann, Exposition à Los Angeles

Un passionnant catalogue s’appuyant sur les archives d’Harald Szeemann. Dans celui-ci, 2 planches des topographies de A.Jihel-JLC des Machines Célibataires sont extraites de la réédition de l’ouvrage éponyme de Michel Carrouges paru en 1976. Celui-ci est abondamment cité par Doris Chon, l’auteure de l’article

FAIRE DES MACHINES CÉLIBATAIRES — Le récit de JLC

Machine célibataire (au singulier) est une invention de Marcel Duchamp pour désigner La mariée mise à nu par ses célibataires, même autrement nommé Le Grand Verre.
Michel Carrouges, lui, est « l’inventeur » de l’idée de Machines célibataires au pluriel, à la lecture de La Mariée mise à nu… (il est nécessaire de la lire tout autant que de la voir) et de La Métamorphose de Franz Kafka en une image onirique qui les réunissait.
Restait alors à chercher ailleurs s’il existait d’autres associations telles que celle-ci.

MACHINES CELIBATAIRES – Jérôme Peignot interview Michel Carrouges

  Michel Carrouges par Jérôme Peignot France Culture en 1974. C’est une série de dix émissions dans lesquelles deux interviews s’inscrivent autour du thème « La Machine et le Merveilleux. » Au cours de ces entretiens, Michel Carrouges décryptent plus...